Rien ne se perd tout se transforme > Fondation EDF


Ivry sur Seine (94)

Maîtrise d’ouvrage : Fondation EDF
Surface : —
Coût HT : —
Calendrier : 2014










Pour l’édition 2014 des Bourses Jeunes Architectes de la Fondation EDF dont le thème général était « Habiter mieux » nous avons proposé un sujet de recherche en apparence contradictoire avec la notion d’habitat : la démolition.

Nous avons envisagé de traduire « démolition » par « transformation », pour décrire une intervention forte capable de transformer radicalement les éléments physiques qui délimitent nos logements et conditionnent nos usages : un mur, une fenêtre, un couloir, une impasse, un hall, etc. A travers des modifications physiques cette transformation modifie également les représentations que nous avons de notre habitat, soit l’ensemble des critères subjectifs qui nous amène à apprécier ou détester un lieu. La « démolition » comme un prétexte pour déconstruire des représentations qui conduisent à subir l’image négative d’un immeuble ou d’un quartier, à dépasser l’inconfort et la passivité vis à vis du cadre de vie.

Les dessins qui composent cette recherche sont extraits d’un travail de plusieurs mois sur la déconstruction de la Cité Gagarine.

Couplés à une enquête de terrain, à travers laquelle nous avons tenté de comprendre pourquoi cet immeuble allait être démoli, ils font partie d’une série infinie d’hypothèses de transformation par la déconstruction.


Ces transformations fonctionnent par retraits massifs ou ponctuels, parfois par des ajouts. Elles modifient l’aspect général de l’immeuble, son rapport au quartier, et bien sûr la qualité des logements.

Portfolio